AccueilS'enregistrerConnexion

Les questions que vous vous posez

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
Alienor
Administrateur du Forum


Nombre de messages : 155
Date d'inscription : 10/02/2009

MessageSujet: Les questions que vous vous posez Mar 10 Fév - 22:26

Les questions que vous vous posez :

  1. Pourquoi être ou devenir Franc-maçon de la Grande Loge de France aujourd’hui ?
  2. Quelles sont les différences entre la GLDF et d autres obédiences maçonniques ?
  3. Pourquoi la Grande Loge de France est- elle uniquement masculine ?
  4. Comment se déroule une réunion maçonnique rituelle (ou "tenue") ?
  5. Quelle est l'origine sociale des membres de la Grande Loge de France ?
  6. Quelle est la raison du "secret" maçonnique ?
  7. Faut-il croire en Dieu pour être Franc-maçon de la GLDF ?
  8. Qu'est ce que le Grand Architecte de l'Univers ?
  9. Quelle est la position de la GLDF vis-à-vis des sectes ?
  10. Avant de me décider, j aimerais rencontrer un Franc-maçon de la GLDF
  11. Comment faire pour devenir Franc-maçon de la GLDF ?


Dernière édition par Alienor le Mer 11 Fév - 15:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://alienor.moncontact.com
Alienor
Administrateur du Forum


Nombre de messages : 155
Date d'inscription : 10/02/2009

MessageSujet: Re: Les questions que vous vous posez Mar 10 Fév - 22:28

1. Pourquoi être ou devenir Franc-maçon de la Grande Loge de France aujourd’hui ?

Pour se construire et s’épanouir dans l’existence, à la fois dans la réflexion et l’action.

Vivre c’est réfléchir et agir, concevoir et réaliser, donner et construire un sens à sa vie et contribuer à l’évolution positive du monde qui nous entoure.

On peut trouver du sens dans des convictions parfois dogmatiques et des idéologies parfois réductrices.

Mais on peut aussi vouloir dépasser les standards et les prêts à penser de toutes sortes et de toutes origines.

À ceux qui sont en recherche de conception et de construction de sens, la Grande Loge de France propose une démarche originale : l’initiation.

Il s’agit donc par l’initiation :

- de se construire soi-même pour construire le sens de sa vie


Le but de la Franc-maçonnerie et de la Grande Loge de France est de donner un espace de réflexion et d’action à des hommes qui souhaitent construire un sens à leur vie en complétant sans jamais contredire ce qu’ils édifient par ailleurs dans leur cadre familial, professionnel ou relationnel.

- de le faire en exerçant sa liberté de conscience religieuse et citoyenne tout en respectant celle des autres

Il s’agit d’une démarche d’absolue liberté de conscience religieuse et de conscience citoyenne : la Grande Loge n’oblige à la croyance ou à la pratique - ni n’interdit la croyance ou pratique - d’aucune religion, philosophie ou idéologie particulières. De même elle ne se revendique d’aucune position politique particulière.

Elle respecte donc toutes les sensibilités religieuses ou politiques.

Elle refuse en revanche, en son sein, le prosélytisme religieux de ceux qui voudraient pousser les autres vers leur propre foi car elle souhaite ne contraindre la conscience d’aucun d’entre eux.

De même elle refuse la pratique d’un prosélytisme antireligieux de ses membres qui contraindrait là aussi leur liberté de conscience.

Sur le plan politique elle accepte l’expression de toutes les idées qui respectent la liberté de conscience citoyenne de ses membres, excluant par nature les extrémismes de tous bords qui sont incompatibles avec ses principes fondamentaux de respect et de dignité des êtres humains, quelles que soient leur origine ethnique ou culturelle.

- de travailler dans un espace ordonné à des valeurs éthiques.
Elle n’est pas une école de pensée unique mais un espace de liberté ordonné à des valeurs humanistes et spirituelles, permettant de rassembler des hommes de toutes origines ethniques et situations sociales, philosophies et religions, en leur apprenant, au travers d’une méthode initiatique originale et spécifique, à se construire, s’améliorer, réfléchir et agir à la fois individuellement et collectivement, dans ses temples et dans la société, dans l’estime, le respect et la tolérance mutuels.


Dernière édition par Administrateur le Mar 10 Fév - 22:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://alienor.moncontact.com
Alienor
Administrateur du Forum


Nombre de messages : 155
Date d'inscription : 10/02/2009

MessageSujet: Re: Les questions que vous vous posez Mar 10 Fév - 22:31

2. Quelles sont les différences entre la Grande Loge de France et d’autres obédiences maçonniques?

L’origine de la Grande Loge de France remonte au début du 18e siècle. Elle est à ce titre une des plus anciennes et des plus grandes obédiences historiques françaises de la maçonnerie traditionnelle, forte, en 2007, de 28 000 membres.

Elle n’est affiliée à aucun parti politique.

Au contraire d’autres obédiences elle se refuse à l’activité politicienne – qui a sa légitimité par ailleurs - et à intervenir directement dans ce domaine, considérant que cette démarche relève de la liberté de conscience citoyenne de chacun de ses membres qui peuvent être, selon leur choix, actifs ou non dans des partis politiques.

Mais elle prône la liberté, le respect et la dignité des êtres humains et ses principes s’opposent à toute forme d’extrémisme politique.

Elle est active en revanche dans les champs de l’éthique et de la morale - individuelle et sociale - considérant que les enjeux forts de nos sociétés contemporaines se trouvent dans ces domaines majeurs qui impactent de façon significative le présent et le futur des êtres humains.

Elle n’est pas une religion et elle n’exige de personne - ni n’interdit à personne - la croyance en Dieu ou la pratique d’une religion.

Au contraire d’autres obédiences, elle ne demande en aucun cas à ses membres l’affirmation d’une croyance en Dieu et sa volonté révélée.

Mais elle n’interdit pas non plus à ses membres la croyance en Dieu et / ou la pratique d’une religion.

Ces domaines relèvent, selon elle, de la liberté de chacun. La Grande Loge de France veut rassembler dans ses temples des hommes en recherche d’une réflexion à la fois individuelle et collective, respectant la sensibilité et les convictions de chacun, considérant que la diversité est une richesse qui conditionne la progression de tous.

C’est la raison pour laquelle la Grande Loge de France ne pratique aucun anticléricalisme – souhaitant entretenir avec toutes les religions des rapports apaisés - laissant à chacun de ses membres sa liberté de conscience religieuse, demandant en retour aux institutions religieuses de respecter sa propre liberté de démarche initiatique.
Revenir en haut Aller en bas
http://alienor.moncontact.com
Alienor
Administrateur du Forum


Nombre de messages : 155
Date d'inscription : 10/02/2009

MessageSujet: Re: Les questions que vous vous posez Mar 10 Fév - 22:32

3. Pourquoi la Grande Loge de France est- elle uniquement masculine ?

La Grande Loge de France est une obédience initiatique traditionnelle qui s’est dotée, comme chaque obédience, des règles de son propre choix.

Elle est uniquement masculine tout comme d’autres obédiences sont uniquement féminines et d’autres sont mixtes – initiant à la fois des femmes et des hommes.

Cette diversité permet à chacun, dans notre pays, de trouver l’obédience qui conviendra le mieux à son propre projet initiatique.

La Grande Loge de France entretient avec ces obédiences des relations permanentes et fraternelles, respectant la liberté de choix et de principes de chacune d’entre elles, comme elle souhaite que soit respectée sa propre liberté et bien que exclusivement masculine, la Grande Loge de France est à l’origine de la plus importante obédience féminine actuelle, la Grande Loge Féminine de France, à la création de laquelle elle a contribué après la seconde guerre mondiale.
Revenir en haut Aller en bas
http://alienor.moncontact.com
Alienor
Administrateur du Forum


Nombre de messages : 155
Date d'inscription : 10/02/2009

MessageSujet: Re: Les questions que vous vous posez Mar 10 Fév - 22:34

4. Comment se déroule une réunion maçonnique rituelle (ou "tenue") ?

Les tenues maçonniques sont caractérisées par la mise en œuvre d’un rituel spécifique inspiré par le Rite en vigueur à la Grande Loge de France (Rite Ecossais Ancien et Accepté), des travaux de réflexion et des cérémonies spécifiques.

La pratique de ce rituel n’est pas le but de la tenue, mais un support original de réflexion, appuyé sur l’utilisation de symboles particuliers (équerre, compas, etc.), visant le perfectionnement de chacun et son accroissement en connaissance et en conscience.

Ce rituel de plus n’a aucun caractère religieux et n’a aucun rapport avec une liturgie cultuelle.

Les travaux de réflexion individuels et collectifs touchent la vie et l’organisation de la Loge (généralement composée de 40 à 50 Frères), mais consistent surtout en lecture, par un ou deux Frères, d’une réflexion (la « planche ») qu’il auront rédigée sur un sujet particulier, pouvant toucher les domaines initiatique, symbolique, spirituel, historique ou éthique, philosophique, scientifique ou littéraire, etc. l’ensemble restant toujours en rapport avec la volonté d’élévation intellectuelle, morale et spirituelle.

L’échange qui suit est ordonné selon des règles particulières destinées à favoriser la libre expression de chacun et le respect de ses jugements, qui sont idéalement marqués par la mesure de l’expression et l’équilibre des arguments.

Une synthèse est faite par le président de la Loge avant la fin des travaux qui se concluent généralement par un moment de convivialité autour d’un repas en commun appelé « agapes ».

Ces réflexions peuvent donner lieu à des synthèses nationales dans le cadre de questions soumises à l’étude des loges sur des sujets touchant des questions initiatique, rituelle ou encore l’évolution éthique de nos sociétés.

Les cérémonies spécifiques.

Certaines tenues sont réservées à la réception des responsables élus de l’obédience, d’évènements particuliers, et d’autres manifestations à des cérémonies d’accueil des Frères et Sœurs des obédiences amies.
Revenir en haut Aller en bas
http://alienor.moncontact.com
Alienor
Administrateur du Forum


Nombre de messages : 155
Date d'inscription : 10/02/2009

MessageSujet: Re: Les questions que vous vous posez Mar 10 Fév - 22:35

5. Quelle est l’origine sociale des membres de la Grande Loge de France ?

Aucune formation ou diplôme particuliers ne sont exigés pour entrer en Grande Loge de France.

L’initiation est à la portée de tout individu désireux de progresser en connaissance et en conscience en pratiquant une méthode originale de progression à la fois personnelle et collective qui repose sur des rituels et sur la qualité des relations intersubjectives et le perfectionnement mutuel de ses membres.

La Grande Loge de France considère la diversité de ses membres comme une richesse et une condition de l’amélioration de chacun et dans ce but une loge de la Grande Loge de France n’est évidemment pas réservée uniquement à des catégories sociales particulières : elle regroupe des hommes venus de tous les horizons.

Les Frères de la Grande Loge de France sont ainsi de toutes origines socioprofessionnelles : salariés, cadres ou responsables d’entreprises du secteur privé, fonctionnaires de l’état ou des collectivités, enseignants, universitaires, professions libérales, commerçants et artisans.

Bien entendu un casier judiciaire vierge est indispensable.
Revenir en haut Aller en bas
http://alienor.moncontact.com
Alienor
Administrateur du Forum


Nombre de messages : 155
Date d'inscription : 10/02/2009

MessageSujet: Re: Les questions que vous vous posez Mar 10 Fév - 22:36

6. Quelle est la raison du "secret" maçonnique ?

Il existe en réalité deux « secrets » maçonniques.

- Le premier est un secret « d’appartenance ».
Il interdit à un Franc Maçon de dévoiler l’identité d’autres Francs Maçons, n’ayant pas à décider à leur place de ce dévoilement. Chaque Maçon qui le souhaite en revanche peut se dévoiler en tant que tel et beaucoup le font en toute liberté.

Ce secret trouve son origine dans les textes fondateurs de la maçonnerie moderne (qui remonte aux 17 et 18e siècles) mais aussi dans le fait que les Francs-maçons français ont été pourchassés par le gouvernement de Vichy au titre des lois Pétain du mois d’août 1940, tout comme les maçons d’autres pays ont pu être poursuivis par les régimes fascistes, nazis ou communistes, formes politiques totalitaires incompatibles avec nos principes de liberté et de dignité des êtres humains.

- Le second est le secret « d’initiation ».
Il tient en réalité à la manière personnelle et intime dont chacun vit sa démarche. Ce secret n’est pas communicable hors du cadre initiatique et ne relève en réalité que de la conscience de chacun.

- Rien à cacher.
En réalité les Francs-maçons n’ont rien à cacher : ils souhaitent travailler à leur progression initiatique à l’écart des bruits du monde tout en restant bien insérés dans leur vie familiale, professionnelle, relationnelle et citoyenne.

On peut considérer l’appartenance maçonnique un peu de la même façon que l’appartenance à une religion ou un club de réflexion philosophique ou éthique et personne n’est obligé, en France, de rendre publiques ses convictions religieuses ou philosophiques. L’appartenance maçonnique peut être assimilée à ce type de démarche.

Mais lorsque le Grand Maître ou un représentant de la Grande Loge de France se déplace en France à l’occasion d’une manifestation comme une conférence publique par exemple, il est en général reçu par les représentants des institutions locales ou régionales (maires, députés, sénateurs, etc.) attestant bien ainsi que les Francs maçons sont bien référés au respect des principes républicains de Liberté Égalité et Fraternité, dont l’observation est une des conditions de l’exercice initiatique.
Revenir en haut Aller en bas
http://alienor.moncontact.com
Alienor
Administrateur du Forum


Nombre de messages : 155
Date d'inscription : 10/02/2009

MessageSujet: Re: Les questions que vous vous posez Mar 10 Fév - 22:37

7. Faut-il croire en Dieu pour être Franc-maçon de la Grande Loge de France ?

Non et au contraire d’obédiences qui exigent la « croyance en Dieu et sa volonté révélée », la Grande Loge de France ne requiert pas cette référence.

Pour être clairs : l’initiation n’est pas un sacrement et la pratique des rituels n’est pas une liturgie cultuelle.

Mais au contraire d’autres obédiences qui sont elles parfois orientées vers la contestation de la foi religieuse ou l’opposition à sa pratique, elle ne requiert, là non plus, aucun engagement anti-religieux ni anticlérical.

Les principes de la Grande Loge de France sont trop marqués par le souci de la liberté de chacun et celle de tous pour obliger quiconque à telle ou telle autre position.

On trouve ainsi dans les loges de la Grande Loge de France des Frères croyants d’une religion particulière (catholique, juive, musulmane, bouddhiste, hindouiste, ou tout autre…) ou des Frères référés à aucune forme religieuse particulière.

La Grande Loge de France pratique en ce domaine une tolérance qui trouve son origine dans le dessein de ses fondateurs traditionnels, de faire travailler en son sein des hommes de bonne volonté et de volonté bonne et de toutes origines, ayant en commun le désir d’échanger et de progresser par delà leur foi – ou absence de foi - sans se tenir à une démarche religieuse ou philosophique particulière qui reste du domaine de la liberté de conscience de chacun.
Revenir en haut Aller en bas
http://alienor.moncontact.com
Alienor
Administrateur du Forum


Nombre de messages : 155
Date d'inscription : 10/02/2009

MessageSujet: Re: Les questions que vous vous posez Mar 10 Fév - 22:38

8. Qu’est ce que le Grand Architecte de l’Univers ?

Mais si la Grande Loge de France n’oblige pas à la croyance en « Dieu et sa volonté révélée » elle fait référence en revanche à un principe créateur / organisateur de l’univers, que la langue du 18ème siècle a appelé « Grand Architecte de l’Univers », et que l’on a conservé sous cette forme pour respecter les textes fondateurs de la maçonnerie.

Ce principe est aujourd’hui un modèle assimilable à ce que les physiciens pourraient qualifier de « principe d’unité du monde physique, principe qui fait que cet univers tient ensemble et se soutient, en dépit des forces opposées qui le traversent ».

La Grand Architecte de l’Univers n’est donc pas pour les Francs-maçons de la Grande Loge de France une définition anthropomorphique, théologique ou religieuse, mais un principe dont la référence manifeste l’intérêt des Francs-maçons de la Grande Loge de France pour une démarche de construction de sens, en dehors de l’affirmation des seules valeurs intellectuelles ou éthiques, ouvrant ainsi la voie à une recherche et une construction spirituelle libre, non religieuse, non dogmatique et non autoritaire.

Et dans le souci permanent du respect de la liberté de conscience, la Grande Loge de France laisse la possibilité à chaque Franc-maçon de la Grande Loge de France de sublimer ce principe en un symbole de son choix et de sa sensibilité : il peut devenir alors le symbole transcendant ou immanent de sa religion, sans exclure aucune autre forme métaphysique, s’interdisant de vouloir contraindre la conscience des autres membres à se plier à son propre choix.

Cette démarche affirme ainsi une fois de plus le respect de liberté de conscience dont bénéficie chaque membre de la Grande Loge de France et la volonté de l’inscrire dans un projet de contribution à l’émancipation progressive et pacifique des êtres humains par delà les formes religieuses ou idéologiques particulières..

Le Grand Architecte de l’Univers : un principe et un symbole.

Le principe.
Il est comparable à ce que les scientifiques qualifient aujourd’hui de « principe d’unité du monde physique, et qui fait que cet univers tient ensemble et se soutient, en dépit des forces opposées qui le traversent ».
La Grand Architecte de l’Univers n’est pas pour les Francs-maçons de la Grande Loge de France une définition anthropomorphique, théologique ou religieuse, mais un principe dont la référence manifeste leur intérêt pour une démarche de construction de sens, en dehors de l’affirmation des seules valeurs intellectuelles ou éthiques, ouvrant ainsi la voie à une recherche et une construction spirituelle libre, non religieuse, non dogmatique et non autoritaire.

Le symbole.
Mais dans le souci permanent du respect de la liberté de conscience, la Grande Loge de France laisse la possibilité à chaque Franc-maçon de la Grande Loge de France de sublimer ce principe en un symbole de son choix et de sa sensibilité : il peut devenir alors le symbole transcendant ou immanent de sa religion – et ceci sans exclusive - en s’interdisant toutefois de vouloir contraindre la conscience des autres membres à se plier à son propre choix.

La liberté de conscience préservée.
Cette démarche affirme ainsi une fois de plus le respect de liberté de conscience dont bénéficie chaque membre de la Grande Loge de France et la volonté de l’inscrire dans un projet de contribution à l’émancipation progressive et pacifique des êtres humains par delà les formes religieuses ou idéologiques particulières.
Revenir en haut Aller en bas
http://alienor.moncontact.com
Alienor
Administrateur du Forum


Nombre de messages : 155
Date d'inscription : 10/02/2009

MessageSujet: Re: Les questions que vous vous posez Mar 10 Fév - 22:39

9. Quelle est la position de la Grande Loge de France vis-à-vis des sectes ?

D’une façon générale les sectes visent à couper leurs adeptes de leur milieu (familial, professionnel, relationnel, etc. ) pour les insérer dans une culture et à s’approprier d’une façon ou d’une autre leurs revenus - ou des éléments de leur patrimoine - tout en leur inculquant des pseudo savoirs, dogmatiques et déconnectés du réel, faits de fausses évidences irrationnelles non discutables, présentés comme des vérités et imposés par des gourous - souvent autoproclamés - exerçant un pouvoir de fascination sur des membres dont ils souhaitent abolir tout esprit critique.

Comme l’actualité le prouve tous les jours : il est plus facile d’entrer dans une secte que d’en sortir.

La Grande Loge de France est en opposition complète avec de tels principes et propose au contraire à ceux qui le souhaitent d’entrer dans une démarche de recherche et de construction de soi-même et de sa liberté, en lui donnant une méthode symbolique originale de progression initiatique, n’imposant aucune vérité à quiconque et favorisant l’engagement dans la vie sociale et citoyenne, la Franc-maçonerie ayant pour objectif de contribuer à l’émancipation progressive, dynamique et pacifique des êtres humains (textes fondateurs). Ceci assure à chacun la préservation de tous liens familiaux et sociaux.

Une institution démocratique.
La Grande Loge de France est, de plus une institution parfaitement démocratique dont les représentants (que ce soit dans les loges ou au sommet de l’obédience) sont élus chaque année. La durée de leurs mandats est de trois années au maximum afin d’assurer la transmission des responsabilités et leur accès au plus grand nombre.
On peut ajouter pour finir que il est beaucoup plus difficile d’entrer en Grande Loge de France que d’en sortir.
L’entrée fait l’objet d’une enquête de personnalité et de moralité exigeante et précise.
Pour en sortir il suffit d’en manifester le souhait et ne plus payer la cotisation annuelle.
Revenir en haut Aller en bas
http://alienor.moncontact.com
Alienor
Administrateur du Forum


Nombre de messages : 155
Date d'inscription : 10/02/2009

MessageSujet: Re: Les questions que vous vous posez Mar 10 Fév - 22:42

10. Sans être sûr de vouloir postuler, j’aimerais rencontrer un Franc-maçon de la Grande Loge de France pour en discuter avant de me décider. Comment est ce possible ?

Il suffit de venir aux conférences publiques que la Grande Loge de France organise à à Paris ou dans les grandes villes de province.

Il est facile d’y rencontrer des Francs-maçons de la Grande Loge de France, qu’il s’agisse des conférenciers ou des membres présents, qui pourront donner des informations complémentaires.

Il est possible de le faire également en demandant un contact local (voir ci-dessous).
Revenir en haut Aller en bas
http://alienor.moncontact.com
Alienor
Administrateur du Forum


Nombre de messages : 155
Date d'inscription : 10/02/2009

MessageSujet: Re: Les questions que vous vous posez Mar 10 Fév - 22:44

11. Comment faire pour devenir Franc-maçon de la Grande Loge de France ?

Faire une demande et pour cela :

1/ en parler à un ami Maçon qui fera suivre ;
2/ contacter la Grande Loge de France pour obtenir un contact :
http://www.gldf.org
3/ ou écrire à :
ALIENOR
5 bis rue du Trottoir
86000 POITIERS

ou par courriel à :
alienor1033@hotmail.fr

Revenir en haut Aller en bas
http://alienor.moncontact.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les questions que vous vous posez Aujourd'hui à 23:18

Revenir en haut Aller en bas

Les questions que vous vous posez

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alienor 1033 - Orient de Poitiers :: Salle d'information [Visible par tous] :: ALIENOR - Qui sommes-nous ? -